Maillon complémentaire de la chaîne des instances de démocratie locale mises en place par la municipalité, le conseil des sages a été officiellement installé cette semaine et devrait être opérationnel après les fêtes.

La municipalité a lancé en septembre un appel à candidatures à l’intention des habitants de plus de 65 ans souhaitant faire partie d’un conseil de sages. Trois mois plus tard, seize personnes ont répondu à l’appel et composent donc ledit conseil.

L’idée, dans un premier temps, est de revisiter les dispositifs existants pour cette population de plus de 65 ans et savoir s’ils sont adaptés ou pas, explique Frédéric Grutzner, chef de service démocratie locale chargé d’animer le conseil des sages. Il s’agira aussi de s’exprimer sur tous les projets que la ville peut mettre en œuvre intéressant le public des plus de 65 ans. C’est une population grandissante en nombre et de plus en plus active. Une personne de plus de 65 ans est quelqu’un qui voyage, qui a des attentes, des besoins et qui est aussi, bien souvent, parent et grand-parent. Ces habitants ont un point de vue sur la ville et donc la ville doit aussi réfléchir avec eux sur la façon dont elle évolue.

Une charte a été établie pour définir le rôle du conseil. Son premier travail sera maintenant de définir les modalités pratiques de son fonctionnement. Deux élus sont associés à cette nouvelle instance : Marilyn Eloy, adjointe déléguée aux Seniors, et Mickaël Hennebelle, adjoint à la Proximité et à la Vie associative.

 

 Article de la voix du nord du 06 décembre 2014

Photo : Agir pour l’avenir