Le conseil municipal s’est tenu ce mercredi 1er octobre et, au fil des 20 délibérations proposées, s’est traduite la volonté de résultats de l’équipe municipale. M. le Maire, David Bailleul explique :

Nous avons renforcé le sport et les associations en versant des subventions complémentaires à celles du mois de juin. La modernisation de l’accueil des jeunes enfants pour répondre encore mieux aux demandes des parents était aussi d’actualité. La démarche de développement durable, en installant la e-démocratie, va permettre des économies substantielles en papier.

D’autres économies seront aussi réalisées grâce aux groupements de commandes qui vont permettre à la ville et au centre communal d’action sociale de réduire leurs coûts lorsqu’ils devront commander du matériel. Le sujet sensible de la réforme territoriale et du désengagement de l’État, qui pèse très lourd sur les finances communales, a fait l’objet d’une motion pour alerter le premier ministre.

 

Les Décisions du Conseil Municipal :

FINANCES : Dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale (D.S.U.) – Bilan 2013
La municipalité a présenté le bilan de l’utilisation des crédits perçus par la commune dans le cadre de la Dotation de Solidarité Urbaine. Les principales actions concernées sont le financement d’équipements ou de services (crèches, animations jeunesse, centre social communal Josette Bulté, séjours à la neige, récrés fruitées), les subventions aux associations oeuvrant dans les domaines de la santé et de la solidarité, ou encore l’adhésion au Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE).

SUBVENTION : Budget primitif 2014 – Subventions aux associations
La liste des associations bénéficiaires de subventions a été complétée notamment par les trois clubs de football de la ville. La municipalité travaille actuellement avec ces associations sur un projet de développement du football à Coudekerque-Branche. L’objectif est de faire
naître un nouveau club plus structuré.

REFORME SCOLAIRE : Accueils périscolaires – Modification du règlement intérieur
Lors de la séance du 27 juin 2014 , le Conseil Municipal avait demandé le report de l’application de la réforme des rythmes scolaires. Aucune réponse n’a été obtenue de la part des instances compétentes. La ville propose donc une prise en charge au sein des accueils périscolaires afin de répondre aux besoins en mode de garde des parents qui ne peuvent pas récupérer leurs enfants à 15h30. Les horaires de fonctionnement des accueils périscolaires débuteront donc à 15h30 au lieu de 16h30. Un accueil sera assuré avant la classe de 7h à 8h45, le mercredi matin. Le Conseil Municipal a également approuvé le recrutement d’agents supplémentaires afin de répondre à l’élargissement des horaires d’accueil.

E.DEMOCRATIE : Communication aux élus – Dématérialisation
Afin de réaliser des économies et de s’inscrire dans une démarche de développement durable, le Conseil Municipal a adopté une délibération afin de dématérialiser la plupart des documents de travail transmis aux élus. Au lieu d’être imprimés en grand nombre, ces documents seront désormais mis à disposition sur une base de données sécurisée. Une démarche de développement exemplaire.

MARCHES ET CONTRATS
Le Conseil Municipal a voté plusieurs points concernant des contrats de la ville, notamment pour des groupements de commandes avec le C.C.A.S. Ces marchés permettent de réaliser des économies d’échelle (gaz, téléphonie, chauffage, assurance) et participent donc à une meilleure gestion de l’argent public.

MOTION : Motion contre la réforme territoriale
Le Conseil Municipal a adopté une motion contestant la réforme territoriale votée actuellement par le Parlement. Cette réforme éloigne en effet les élus des citoyens, et n’apporte pas de solutions concrètes pour une meilleure lisibilité des compétences de chaque collectivité. De plus, elle ne répond pas aux demandes des collectivités, confrontées au recul massif des dotations financières de l’Etat, mettant en danger le service public de proximité.

FINANCES : Budget : 2ème décision modificative
Le Conseil Municipal a accepté la décision modificative du budget qui permet d’ajuster au plus près les recettes et dépenses de la ville. Cette décision modificative, d’un montant total relativement faible alors que l’année 2014 est déjà très avancée, démontre que les prévisions budgétaires initiales sont tenues et que le budget est maitrisé.

 

Vous avez compris à la lecture de ces quelques lignes, que la municipalité est sur tous les fronts malgré le contexte économique et financier difficile.