Fermetures de classes : tous mobilisés contre l’arithmétique du rectorat

Coudekerque-Branche est toujours importante en termes d’écoles (17 établissements), de collèges (4 collèges dont 3 publics) et elle accueille même un lycée technique.

Dans les écoles communales, ce sont plus de 2 300 élèves qui sont accueillis tout au long de l’année scolaire. Et le rectorat, parce qu’il estime qu’il y aura, à la rentrée de septembre, 25 élèves en moins sur l’ensemble, nous indique vouloir fermer 4 voire 5 classes !

Quand on voit les chiffres, cela est inacceptable. L’équation du rectorat est indéfendable lorsque 25 élèves en moins correspondent à la fermeture de 5 classes.

Cette décision est d’autant plus incompréhensible, que dans le même temps le gouvernement annonce le projet de scolarisation des enfants obligatoire dès 3 ans. A Coudekerque-Branche, tous les enfants sont déjà scolarisés à l’âge de 3 ans et nous allons même plus loin en accueillant les enfants de 2 ans et demi lorsqu’ils sont propres.

Pourtant, l’ensemble des enfants, accueillis dès le plus jeune âge, n’est pas comptabilisé par le rectorat dans le calcul de fermeture de classes !

On marche sur la tête !

Au regard de cette situation injuste, nous serons donc mobilisés avec les parents d’élèves et feront tout ce qui est possible pour réduire au maximum les fermetures de classes dans notre commune car il en va de l’avenir de nos enfants.

 

 

 

Send this to a friend