Cette période de rentrée qui s’est bien déroulée à Coudekerque-Branche ne doit pas nous faire oublier le souvenir amer du décès tragique du Maire de Signes dans le département du Var. Victime de son engagement quotidien et de sa volonté indéfectible d’administrer son territoire.

Tous les Maires se sont reconnus dans son histoire et tous les Maires ont été touchés par ce drame aussi injuste qu’inacceptable.

Mais cette situation tragique nous renvoie surtout aux maux actuels de notre société, marqués par un recul du respect d’autrui, des mensonges “fake news” véhiculés de manière souvent anonymes sur les réseaux sociaux et la défiance croissante envers toute forme d’autorité et de vivre ensemble.

Cette situation conduit un Maire sur deux en France à ne pas se représenter et certains Maires du littoral l’ont déjà annoncé.

Nous ne devons pas nous laisser entraîner sur cette mauvaise pente et c’est pour cela qu’à Coudekerque-Branche, nous mobilisons notre énergie à chercher ce qui rassemble, à faire bénéficier le plus grand nombre, et contribuons à l’éducation et à l’éveil des générations actuelles et futures.

Dans notre gestion du quotidien, nos valeurs sont justes car elles s’adressent à tous. Le Maire est le garant et le pilier de ce pacte républicain. Alors # touche pas à mon Maire.