Les beaux jours, c’est la période des grands travaux extérieurs ! Ces chantiers sont indispensables, car ils remodèlent notre agglomération. Une prouesse permanente dans notre territoire bordé par la mer et la frontière, traversé par les autoroutes, et lesté d’un foncier industriel important.

Pour réinventer nos villes, la communauté urbaine a, dès 2014, lancé un grand programme de rattrapage de voirie, qui n’a pas cessé de figurer parmi les priorités depuis trois ans. Nos habitants réclament des routes et trottoirs confortables, nous devons répondre à leur attente, et coordonner ces chantiers pour ne pas avoir à creuser sans cesse des tranchées.

Un travail important est mené sur les entrées d’agglomération, qui doivent donner le ton à nos visiteurs, c’est-à-dire renvoyer immédiatement l’image d’un territoire ambitieux, où il faut bon vivre. La rue des Forts et la route de Bergues, portes d’entrée des Flandres, ont commencé à en bénéficier, même s’il faut encore résoudre le nœud des Sept planètes.

Mais à côté de ces « petits » travaux, notre communauté se dote aujourd’hui d’un réseau de transport qui pourrait changer les habitudes de nombre d’habitants, en rendant le bus à la fois gratuit et efficace. Pour y parvenir, certaines voies seront réservées aux bus, comme la pénétrante de Saint-Pol (D601) par exemple, complètement repensée. Un aspect pratique qui se double d’un aménagement audacieux, en redonnant vie au canal qui avait été enterré !

Les canaux, parlons en, ils sont au cœur des réflexions dans le programme «L’agglo au fil de l’eau» qui consiste à transformer en opportunités ces cours d’eau que l’on a longtemps considérés comme des contraintes. Dunkerque a réussi la mutation de ses bassins au siècle dernier, à notre génération de réussir celle des canaux !

Autant de chantiers qui réinventent nos villes, et rendent la CUD plus proche de vous !